BURMA INFERNO

Depuis quelques semaines, plus de 500 000 Rohingyas, une ethnie musulmane, ont fui la Birmanie, victime d’un "cas d'école de nettoyage ethnique » selon l’ONU. La région de Cox's Bazar au Bangladesh devient ainsi l'un des plus grands camps de réfugiés du monde.
Les tensions ont débuté le 25 août 2017, après qu'un groupe militant Rohingyas ait attaqué un poste de police. L’armée birmane décide en représailles, de mener une campagne punitive dans la région de Rakhine (ouest de la Birmanie).
Les Rohingyas sont aussi connus pour être le peuple le plus persécuté au monde et font face à une forte discrimination en Birmanie.